понеделник, 10 август 2015 г.

Jamel-Eddine Bencheikh : « Si l’Islam ne produit que des Talibans je ne suis pas Musulman

Jamel-Eddine Bencheikh : « Si l’Islam ne produit que des Talibans je ne suis pas Musulman » Jamel-Eddine Bencheikh est un émerite professeur auprès de Paris IV-Sorbonne. Il a traduit « Les Mille et une nuits » en Français. Il est Algérien, né à Casablanca, un intellectuel de référence. - Mr. Bencheikh, depuis le 11 Septembre le monde s'interroge en sommes nous arrivé au bout du "choc des civilisations" selon la prédiction de Samuel Huntington? Quel est votre opinion? - Pas du tous, c'est pas un choc des civilisations. Ben Laden est un milliardaire saoudien qui a eu des contacts avec la CIA américaine au moment où les Américains armaient les Talibans au Pakistan et les préparaient à attaquer les Russes en Afghanistan. Les Américains ont aidés à armer ces Pakistanais, ces Afghans et les ont précipiter et l'auront laissés le pouvoir. Une foi que les Américains ont pu chassé les Russes le sort de l'Afghanistan ne les intéressé plus. Il a fallu que Ben Laden se retourne contre ses anciens protecteurs pour que les Américains attaquent les Talibans et les fassent attaqué pat les partisans du Nord. - Est-ce que Ben Laden représente la civilisation Arabe et Musulmane? - C'est un Saoudite Wahhabite, il représente le Wahhabisme Saoudien appuyé sur le dollars. Et puis, Bush quand il arme les Talibans et les précipite, c'est la civilisation Occidentale? Et maintenant des que les Talibans sont contre les Etats-Unis les Américains attaquent les Talibans, est-que c'est une choc des civilisation, ça? Pas du tous, c'est de mouvement politique et financier militaire de puissances. Les Américains ils se foutent de peuple Afghan mais ils voulez contrôler – il y a des trafic de pétrole, et de drogue qui vont dans les poches des banquiers là. Ca gêner les Américains quand les talibans ont accueilli Ben Laden – chassé de l’Arabie Saoudite et du Soudan. On vient de nous raconter que les Etats-Unis font faire une croisade pour la liberté. - Pourquoi le regarde critique vers les textes sacrés du Coran n'a pas réussi à former un courant dominant dans le monde Arabe? Les intellectuels qui sont en traîne de chercher la modernisation d'Islam sont marginalisés dans leurs pays. - Le jour quand les Musulmans sont libres de réfléchir à leur culture, comment tu peu le faire ça? Il faut la Liberté pour réfléchir à une culture, pour analyser les textes qui ont été transmis, pour échanger des paroles. Quelle est le pays Arabe qui permette ce-là? Aucun. - De 22 pays Arabes? - Celui qui se détache le plus c'est la Tunisie. En Egypte on vient de condamner homosexuels, en Algérie c'est le massacre. Quand l'université est surveillée, la presse est musclés et la télévision est surveillé, comment voulez-vous penser pour créer une conscience nouvelle? Pas possible!

Няма коментари:

Публикуване на коментар